Agrégateur de flux

Services publics, alternatives et écologie : septembre 2022

Infos de la FSU - il y a 3 heures 21 min

Un automne qui s’annonce chaud

Durant cet été caniculaire les services publics ont montré leur caractère indispensable pour faire face aux conséquences extrêmes du réchauffement climatique
et protéger les populations (service de lutte contre les incendies, hôpitaux, prévisions météo, etc.), mais cela a aussi mis en évidence l’insuffisance des moyens dont ils disposent pour accomplir leurs missions. L’accélération et la répétition des événements auront pointé l’urgence à changer le modèle responsable des catastrophes et à adapter nos modes de vie à la transformation de notre environnement. Mais les annonces à la rentrée laissent déjà entrevoir la faiblesse des engagements du gouvernement à tenir ce cap…

SPAE, note septembre 2022

L’article Services publics, alternatives et écologie : septembre 2022 est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

La FSU interpelle les parlementaires sur la réforme du lycée professionnel.

Infos de la FSU - il y a 10 heures 22 min

La réforme de la voie professionnelle pilotée par la ministre déléguée Carole Grandjean est déjà bien avancée pour une mise en œuvre dès la rentrée 2023.

La ministre nous en a en effet présenté les grandes lignes lors de bilatérales et, tout en prétendant que rien n’était définitif, continue à partir du postulat qu’il faut « rapprocher le lycée professionnel du modèle de l’apprentissage », et prend par ailleurs certains éléments comme une base incontournable et non négociable de sa future réforme, en particulier le doublement des périodes de stage qui vont profondément diminuer et déstabiliser les temps d’enseignement dans les lycées professionnels, laissant peu de marge aux discussions.

courrier_fsu_andre_chassaigne_28_09_22
courrier_fsu_boris_vallaud_28_09_22
courrier_fsu_cyrielle_chatelain_28_09_22
courrier_fsu_mathilde_panot_28_09_22
courrier_fsu_eliane_assassi_28_09_22
courrier_fsu_guillaume_gontard_28_09_22
courrier_fsu_patrick_kanner_28_09_22
Priorités-et-propositions-2022_SNUEP-FSU-1 (1)

.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;margin-top : 0px;margin-bottom : 0px;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {padding-top : 0px !important;padding-right : 0px !important;margin-right : 1.92%;padding-bottom : 0px !important;padding-left : 0px !important;margin-left : 1.92%;}@media only screen and (max-width:1024px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}@media only screen and (max-width:850px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}.fusion-body .fusion-flex-container.fusion-builder-row-1{ padding-top : 0px;margin-top : 0px;padding-right : 0px;padding-bottom : 0px;margin-bottom : 0px;padding-left : 0px;}

L’article La FSU interpelle les parlementaires sur la réforme du lycée professionnel. est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

Le Medef doit nous entendre !

Infos de la FSU - il y a 12 heures 19 min

Le 6 octobre, se déroule le Conseil d’administration de l’AGIRC-ARRCO. Dans une situation où le niveau des retraites complémentaires fait du surplace face à une inflation galopante (6,1 % en juillet), il y a urgence à augmenter les pensions. Les mécanismes de ce système AGIRC-ARRCO doivent être revus.

 

20220926_Appel

 

 

L’article Le Medef doit nous entendre ! est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

julien, engagé au quotidien pour une augmentation de nos salaires

Infos de la FSU - mer, 28/09/2022 - 20:00
.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;margin-top : 0px;margin-bottom : 20px;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {padding-top : 0px !important;padding-right : 0px !important;margin-right : 1.92%;padding-bottom : 0px !important;padding-left : 0px !important;margin-left : 1.92%;}@media only screen and (max-width:1024px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;order : 0;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}@media only screen and (max-width:850px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;order : 0;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}.fusion-body .fusion-flex-container.fusion-builder-row-1{ padding-top : 0px;margin-top : 0px;padding-right : 0px;padding-bottom : 0px;margin-bottom : 0px;padding-left : 0px;}

L’article julien, engagé au quotidien pour une augmentation de nos salaires est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

Communiqué intersyndical – Arrivée au pouvoir de l’extrême droite : solidarité avec les Italien·nes pour le respect des droits

Infos de la FSU - mer, 28/09/2022 - 17:06

Les dernières élections générales italiennes ont vu l’extrême droite arriver en tête du scrutin. Avec la droite elle détient une majorité absolue lui permettant de constituer un gouvernement. Le poste de cheffe du gouvernement devrait être occupé par une candidate dont la filiation fasciste ne fait pas mystère.

Ce séisme politique, qui tend à banaliser l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite en Europe, intervient alors même que le bloc de la droite et de l’extrême droite suédoise a gagné d’une courte majorité les élections législatives face à la gauche parlementaire sortante. Ce contexte n’est pas sans entrer en résonance avec, en France, le score important du RN aux dernières élections législatives et l’arrivée d’un groupe de 89 député·es à l’Assemblée Nationale en juin dernier.

Nos organisations prennent avec le plus grand sérieux cette situation et la dynamique inédite qui voit progresser les idées nationalistes, racistes, contraires aux droits des femmes, des LGBTQi+ et antisociales partout en Europe.

Nous adressons notre soutien aux syndicalistes italiens et italiennes et à l’ensemble de la population qui risquent de faire grands frais de politiques anti syndicales. Nous considérons que c’est d’abord en répondant aux attentes sociales de la population particulièrement malmenée par les crises économiques, sociales, écologiques, acculée par les hausses généralisées des prix que l’on s’opposera durablement aux idées et pratiques des politiques d’extrême droite. En ce sens, nous décidons de renforcer notre lutte contre l’extrême droite et de travailler ensemble à empêcher son développement et son accession au pouvoir.

 

Le 28 septembre 2022

 

cp_commun_election_italie_sept_2022

L’article Communiqué intersyndical – Arrivée au pouvoir de l’extrême droite : solidarité avec les Italien·nes pour le respect des droits est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

Emilie, engagée au quotidien pour une augmentation de nos salaires

Infos de la FSU - mar, 27/09/2022 - 20:47
.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;margin-top : 0px;margin-bottom : 20px;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {padding-top : 0px !important;padding-right : 0px !important;margin-right : 1.92%;padding-bottom : 0px !important;padding-left : 0px !important;margin-left : 1.92%;}@media only screen and (max-width:1024px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;order : 0;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}@media only screen and (max-width:850px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;order : 0;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}.fusion-body .fusion-flex-container.fusion-builder-row-1{ padding-top : 0px;margin-top : 0px;padding-right : 0px;padding-bottom : 0px;margin-bottom : 0px;padding-left : 0px;}

L’article Emilie, engagée au quotidien pour une augmentation de nos salaires est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

Toutes et tous dans la rue le 28 septembre 2022 – Journée internationale pour le droit à l’avortement

Infos de la FSU - mar, 27/09/2022 - 14:59
Le droit à l’avortement doit être reconnu comme droit fondamental partout et tout le temps.

Aux États-Unis, la Cour Suprême a osé en juin dernier remettre en cause le droit à l’avortement qui dépendra désormais des différents États. A ce jour déjà 18 États interdisant l’avortement ou sont en passe de la faire, quatre réduisent son accès.

.fusion-body .fusion-builder-column-1{width:100% !important;margin-top : 0px;margin-bottom : 0px;}.fusion-builder-column-1 > .fusion-column-wrapper {padding-top : 0px !important;padding-right : 0px !important;margin-right : 1.92%;padding-bottom : 0px !important;padding-left : 0px !important;margin-left : 1.92%;}@media only screen and (max-width:1024px) {.fusion-body .fusion-builder-column-1{width:100% !important;}.fusion-builder-column-1 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}@media only screen and (max-width:850px) {.fusion-body .fusion-builder-column-1{width:100% !important;}.fusion-builder-column-1 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}.fusion-body .fusion-flex-container.fusion-builder-row-2{ padding-top : 0px;margin-top : 0px;padding-right : 0px;padding-bottom : 0px;margin-bottom : 0px;padding-left : 0px;}

L’article Toutes et tous dans la rue le 28 septembre 2022 – Journée internationale pour le droit à l’avortement est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

Michael Zemmour, invité au CDFN de septembre 2022

Infos de la FSU - lun, 26/09/2022 - 17:26

En septembre 2022, la FSU tenait son CDFN de rentrée.

En lien avec l’actualité, la FSU a voulu apporter un éclairage sur la réforme des retraites, de nouveau à l’ordre du jour du gouvernement Macron.

A cette occasion, la fédération a invité Michael ZEMMOUR, maître de conférence en Économie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, pour nous donner son analyse sur le projet de réforme avancé, et ses impacts sur la société.

.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;margin-top : 0px;margin-bottom : 20px;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {padding-top : 0px !important;padding-right : 0px !important;margin-right : 1.92%;padding-bottom : 0px !important;padding-left : 0px !important;margin-left : 1.92%;}@media only screen and (max-width:1024px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;order : 0;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}@media only screen and (max-width:850px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;order : 0;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}.fusion-body .fusion-flex-container.fusion-builder-row-1{ padding-top : 0px;margin-top : 0px;padding-right : 0px;padding-bottom : 0px;margin-bottom : 0px;padding-left : 0px;}

L’article Michael Zemmour, invité au CDFN de septembre 2022 est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

Mobilisé·es le 29 septembre, pour nos salaires, pour nos emplois, pour la Fonction publique

Infos de la FSU - lun, 26/09/2022 - 16:46

Dans un contexte marqué par une inflation galopante et le besoin d’investir fortement dans la Fonction publique, le gouvernement refuse de s’engager sur une nouvelle augmentation de la valeur du point d’indice. Alors que la hausse de 3,5 % qu’il a dû consentir au 1er juillet ne compense pas l’inflation enregistrée depuis le 1er janvier, ce blocage gouvernemental est intolérable autant qu’irresponsable.

Mobilisé·es le 29 septembre pour nos salaires, nos emplois, la FP
.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;margin-top : 0px;margin-bottom : 20px;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {padding-top : 0px !important;padding-right : 0px !important;margin-right : 1.92%;padding-bottom : 0px !important;padding-left : 0px !important;margin-left : 1.92%;}@media only screen and (max-width:1024px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;order : 0;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}@media only screen and (max-width:850px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;order : 0;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}.fusion-body .fusion-flex-container.fusion-builder-row-1{ padding-top : 0px;margin-top : 0px;padding-right : 0px;padding-bottom : 0px;margin-bottom : 0px;padding-left : 0px;}

L’article Mobilisé·es le 29 septembre, pour nos salaires, pour nos emplois, pour la Fonction publique est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

Simulateur Collectif Nos Retraites

Infos de la FSU - lun, 26/09/2022 - 15:14

La FSU vous propose de retrouver ici le simulateur de retraite du collectif Nos Retraites, pour connaître l’effet de la réforme Macron sur votre retraite.

.fusion-body .fusion-button.button-1.button-3d,.fusion-body .fusion-button.button-1.button-3d:hover{box-shadow:inset 0 1px 0 #fff, 0 0.15em 0 #efaee5, 0.1em 0.2em 0.2em 0.15em rgba(0, 0, 0, 0.3);}.fusion-body .fusion-button.button-1.button-3d:active,.fusion-body .fusion-button.button-1.button-3d:hover:active{box-shadow:inset 0 1px 0 #fff, 0 1px 0 #efaee5, 0.05em 0.1em 0.1em 0.07em rgba(0, 0, 0, 0.3);}.fusion-body .fusion-button.button-1{border-color:#efaee5;border-radius:2px 2px 2px 2px;background:#efaee5;}.fusion-body .fusion-button.button-1 .fusion-button-text,.fusion-body .fusion-button.button-1 i,.fusion-body .fusion-button.button-1:hover .fusion-button-text,.fusion-body .fusion-button.button-1:hover i,.fusion-body .fusion-button.button-1:focus .fusion-button-text,.fusion-body .fusion-button.button-1:focus i,.fusion-body .fusion-button.button-1:active .fusion-button-text,.fusion-body .fusion-button.button-1:active i{color:#000000;}.fusion-body .fusion-button.button-1:hover,.fusion-body .fusion-button.button-1:active,.fusion-body .fusion-button.button-1:focus{border-color:#ffffff;background:#efaee5;}Simulateur Collectif Nos Retraites .fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;margin-top : 0px;margin-bottom : 20px;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {padding-top : 0px !important;padding-right : 0px !important;margin-right : 1.92%;padding-bottom : 0px !important;padding-left : 0px !important;margin-left : 1.92%;}@media only screen and (max-width:1024px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;order : 0;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}@media only screen and (max-width:850px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;order : 0;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}.fusion-body .fusion-flex-container.fusion-builder-row-1{ padding-top : 0px;margin-top : 0px;padding-right : 0px;padding-bottom : 0px;margin-bottom : 0px;padding-left : 0px;}

L’article Simulateur Collectif Nos Retraites est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

Solidarité avec les iraniennes et les iraniens qui luttent pour leurs libertés

Infos de la FSU - lun, 26/09/2022 - 10:52

Depuis plus d’une semaine des dizaines d’iraniens et d’iraniennes sont décédé-es lors de manifestations massives réprimées violemment. Ces dernières font suite à la mort tragique de Masha Amini, jeune femme de 22 ans, tuée dans un commissariat où elle avait été conduite parce qu’elle ne « portait pas correctement son voile ».

Demandant à ce que la vérité soit faite sur ce décès, des premières manifestations ont fleuri dans le pays. En signe de protestation face au régime policier et religieux des dizaines de manifestantes retirent leurs voiles, revendiquent le droit de disposer de leurs corps et de s’affranchir de l’oppression patriarcale du régime.

La réponse du pouvoir, toujours la même, est la violence et la répression policière causant au moins 50 mort-es, notamment dans la jeunesse.

Cette répression grandissante se poursuit depuis les mouvements sociaux de 2019 provoqués notamment par l’inflation qui accable le pays. A cela s’ajoute depuis la multiplication des arrestations, de syndicalistes notamment.

C’est dans un contexte d’aggravation de la pauvreté et de durcissement contre toutes les libertés que s’exprime la colère du peuple iranien.

La FSU exprime son soutien et sa totale solidarité au peuple iranien qui se révolte contre un régime cruel et aux femmes, qui luttent là-bas, comme partout dans le monde, pour leurs droits, notamment celui de disposer librement de leurs corps.

La FSU dénonce la décision préfectorale d’empêcher la manifestation du dimanche 25 septembre à Paris. Les images du gazage des manifestantes et manifestants en France envoient un message aux dirigeants iraniens que les autorités françaises doivent rectifier rapidement.

 

Les Lilas le 26 septembre 2022

 

2223_2609_cp_fsu_soutien_peuple_iranien

L’article Solidarité avec les iraniennes et les iraniens qui luttent pour leurs libertés est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

Repyramidage des ITRF : le SNASUB-FSU vous explique tout !

Infos du Snasub - ven, 23/09/2022 - 16:21
Le repyramidage c’est quoi ?

C‘est la requalification d’un certain nombre d’emplois par la mise en place de modalités exceptionnelles de recrutement dans certains corps de la filière (TECH, ASI, IGE et IGR).

Le repyramidage qui se déploie depuis le printemps 2022 est une des parties du protocole « carrière et rémunérations » de la loi de programmation pour la recherche (LPR), promulguée en 2020.

C’est pour qui ?

Adossé aux crédits de la LPR, il ne concerne que les personnels ITRF affecté-es dans le supérieur et vise les métiers en lien direct avec la recherche et les activités d’enseignement.

Combien de possibilités et dans quel calendrier ?

Il s’agit de 4650 possibilités de recrutement durant une période de 5 ans, qui se répartissent de la manière suivante :

Recrutements complémentaires dans le corps des : Modalités de recrutement Condition d’ancienneté Nombre de recrutements IGR Inscription sur une liste d’aptitude exceptionnelle, précédée d’une sélection professionnelle après avis d’un comité de sélection Justifier de 7 ans au moins de services effectifs dans le corps des IGE au 1er janvier de l’année au titre de laquelle est établie la liste d’aptitude 34 en 2022
33 en 2023
33 en 2024 IGE Inscription sur une liste d’aptitude exceptionnelle, précédée d’une sélection professionnelle après avis d’un comité de sélection Justifier de 5 ans au moins de services effectifs dans le corps des ASI au 1er janvier de l’année au titre de laquelle est établie la liste d’aptitude 150 en 2022
150 en 2023
100 en 2024
100 en 2025
100 en 2026 ASI Examen professionnel organisé par BAP et emploi-type Justifier de 4 ans au moins de services effectifs dans le corps des TECH au 1er janvier de l’année au titre de laquelle est organisé l’examen professionnel 362 en 2022
362 en 2023
242 en 2024
242 en 2025
242 en 2026 TECH Inscription sur une liste d’aptitude exceptionnelle Justifier de 4 ans au moins de services effectifs dans le corps des ATRF au 1er janvier de l’année au titre de laquelle est établie la liste d’aptitude 500 en 2022
500 en 2023
500 en 2024
500 en 2025
500 en 2026

 

Trois modalités de recrutement différentes, mais des promotions « sur place ».
  • L’accès aux corps des IGE et IGR, s’il passe au final par une inscription sur liste d’aptitude ressemble dans les différentes étapes de sélection qui la précèdent à un concours. Il faut constituer un dossier individuel spécifique auquel s’ajoute l’appréciation motivée et circonstanciée du responsable de l’établissement d’enseignement. Ce dossier est ensuite évalué par un comité de sélection national ad-hoc qui choisit les candidatures à auditionner. Au terme des auditions, ce comité de sélection retient les candidatures susceptibles d’être inscrites sur la liste d’aptitude exceptionnelle.
  • Concernant l’accès au corps des ASI, c’est la modalité de l’examen professionnel qui a été retenue, où de manière assez classique le dossier individuel des candidat-es est évalué par un jury national d’admissibilité, avant l’entretien d’admission, organisé localement. Fin mai 2022, les établissements se sont vus notifier un nombre de possibilités et ils ont du choisir en interne les métiers-type qu’ils souhaitaient voir repyramider.
  • Pour l’accès au corps des TECH, les modalités de constitution de la liste d’aptitude exceptionnelle sont les mêmes que la liste d’aptitude de droit commun.

Malgré cette diversité des modalités de recrutement, un principe est commun : l’ensemble des personnes promues le seront sur place. Et si une année l’ensemble des possibilités de recrutement n’a pas été rempli, le nombre de possibilités non pourvues seront redistribuées l’année suivante.

Qu’est-ce qui ne va pas avec ce repyramidage ?

La filière ITRF (comme d’autres filières) souffre d’une déqualification de ses emplois : c’est une grande majorité des personnels qui se voient confier des missions quotidiennes supérieures à leur niveau de recrutement.

C’est soi-disant pour répondre à cette problématique que le ministère a mis en place ce « repyramidage des ITRF ». Sauf qu’adossées à la loi de programmation pour la recherche (LPR), ces opérations de requalification, pourtant pas négligeables dans leur volume, ne visent de manière assumée que les ITRF travaillant dans le supérieur et certains métiers de la filière.

Et c’est bien là que le bât blesse : ce repyramidage ne concerne en aucun cas l’ensemble de la filière ITRF. Les personnels ITRF affecté-es dans l’enseignement scolaire (en lycée, rectorat, service académique, CNED, ONISEP…), qui représentent près d’un ITRF sur cinq, sont d’emblée écarté-es. Et dans le supérieur, ce ne sont pas tous les emplois qui sont concernés : s’il ne vise plus explicitement les seuls métiers scientifiques de la filière, le repyramidage aura du mal à intégrer certains métiers, notamment ceux de la BAP G.

Face à cette volonté assumée de refuser des mesures de portée générale à l’ensemble des ITRF, le SNASUB-FSU avait à l’issue des négociations en 2020 refusé d’apporter son soutien à ce projet ministériel. Pour le SNASUB-FSU, la requalification, il la faut pour tous les personnels qui exercent des missions au-delà de leur niveau de recrutement !

L’action du SNASUB-FSU : pour l’extension des mesure à l’ensemble des ITRF

A chaque occasion, du CT ministériel aux rencontres avec la direction générale des ressources humaines (DGRH) nous rappelons la nécessité de mettre en place un repyramidage pour l’ensemble de la filière (pour l’ensemble des ITRF du supérieur comme ceux de l’enseignement scolaire). En ce mois de septembre, nous avons été entendu-es par la DGRH qui nous annonce la tenue prochaine de concertations sur le sujet. A suivre donc.

Nous revendiquons également des mesures de requalification pour les personnels des filières AENES et des bibliothèques.

Calendrier des résultats

Malgré les publications tardives des textes réglementaires et les modifications de calendrier, les opérations de repyramidage sont en cours, et en ce mois de septembre, les épreuves se déroulent pour les personnels qui ont fait acte de candidature pour l’accès aux corps de catégorie A. Quelques dates à retenir pour cette année :

26 septembre : publication de la liste d’aptitude exceptionnelle pour l’accès au corps des Tech (catégorie B)

Les résultats seront à retrouver ici : https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/fr/promotions-mutations-itrf-46463

12 décembre : publication des résultats pour l’accès aux corps de catégorie A (ASI, IGE et IGR)

Communiqué intersyndical – Halte à la répression syndicale – Kai Terada doit être réintégré sur son poste sans délai !

Infos de la FSU - ven, 23/09/2022 - 14:34

Halte à la répression syndicale

Pour le respect de la liberté syndicale

Kai Terada doit être réintégré sur son poste sans délai !

Lors du CTMEN de ce vendredi 23 septembre, Les organisations syndicales FSU, UNSA éducation, FNEC FP-FO, SGEN CFDT, CGT Éduc’action, SNALC – avec le soutien de Sud Éducation – ont fait une déclaration commune dénonçant avec la plus grande fermeté les pratiques de répression syndicale ou d’atteinte à la liberté syndicale et exigeant l’annulation de la décision de la rectrice de Versailles de muter d’office Kai Terada, professeur de mathématiques au Lycée Joliot-Curie de Nanterre et militant syndical départemental Sud Éducation.

En l’absence de réponse du ministre ou de son cabinet en séance, inacceptable compte tenu de la gravité en termes de répression syndicale que constitue la mesure prise à son encontre, la FSU, la FNEC FP-FO et la CGT Éduc’action ont quitté le CTMEN.

Ce jeudi, Kai Terada a en effet appris qu’il était muté d’office dans l’intérêt du service dans un lycée des Yvelines. Pourtant, le rectorat lui-même indique qu’il n’y a rien qui justifie d’engager la moindre procédure disciplinaire. La rectrice de Versailles use donc d’un procédé de contournement que les motivations de la décision assument en tant que tel.

La seule motivation affichée par l’administration lors du CTMEN est de garantir la continuité du service dans l’établissement. Pourtant, les personnels y sont massivement en grève pour protester contre la suspension et maintenant le déplacement dans l’intérêt du service de leur collègue, tant il est évident qu’il s’agit d’une sanction disciplinaire déguisée et sans fondement.

Les organisations syndicales FSU, FNEC FP-FO, CGT Éduc’action et Sud Éducation dénoncent les agissements de la rectrice de Versailles.

Ces faits s’inscrivent dans un contexte d’atteinte à la liberté syndicale qui a pris une ampleur inédite et dangereuse dans l’Éducation nationale sous le ministère de Jean-Michel Blanquer. Ça suffit !

Après le succès du rassemblement de soutien à notre collègue devant le ministère mercredi 21 septembre, nos organisations syndicales sont déterminées à poursuivre leur action de soutien plein et entier pour le respect du droit syndical dans l’éducation nationale.

Le ministre Pap Ndiaye doit prendre ses responsabilités et annuler sans délai la décision de la rectrice de Versailles et réintégrer Kai Terada sur son poste.

Paris le 23 septembre 2022

cp_intersyndical_reintegration_immediate_de_kai_terada

L’article Communiqué intersyndical – Halte à la répression syndicale – Kai Terada doit être réintégré sur son poste sans délai ! est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

Communiqué intersyndical – Rassemblement en soutien à Anthony Smith, inspecteur du travail, à Nancy le 28 septembre 2022

Infos de la FSU - ven, 23/09/2022 - 10:18

Anthony Smith, inspecteur du travail dans le département de la Marne avait été suspendu de ses fonctions par le Ministère du travail le 15 avril 2020, puis sanctionné disciplinairement par une mutation d’office. Il avait demandé, dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19, des mesures et équipements de protection de salarié.es d’une association d’aide à domicile, et notamment de masques FFP2 pour des tâches qui ne peuvent être réalisées en respectant les règles de distanciation sociale.

Il n’a fait que son travail, suite à une alerte des représentant.es du personnel, pour faire respecter les droits de ces salarié.es aux emplois précaires, à 97% des femmes et garantir leur santé et leur sécurité.

Dans cette affaire, la presse a largement documenté les pressions, influences, collusions et interventions de l’employeur de la hiérarchie directe de l’inspecteur, du Président du Conseil Départemental et posé avec une grande acuité la remise en cause de l’indépendance reconnue par la norme n°81 de l’Organisation Internationale du Travail.

Le 28 septembre, le tribunal de Nancy statuera sur la requête en annulation de cette sanction disciplinaire inacceptable. Nos organisations appellent à rejoindre le rassemblement organisé à cette occasion à 10 heures, 5 place de la Carrière à Nancy.

Nous affirmons que le monde du travail a plus que jamais besoin d’une inspection du travail aux prérogatives renforcées, centrée sur la protection des conditions de travail.

Nous affirmons également le nécessaire et strict respect de l’indépendance des inspectrices et inspecteurs du travail reconnue par l’Organisation Internationale du Travail.

Nous réaffirmons avec force notre attachement à des services publics et à une Fonction publique au service de l’intérêt général, répondant aux besoins de la population et contribuant à son émancipation.

Nous affirmons que le statut général des fonctionnaires fondé sur les principes d’indépendance, d’égalité et de responsabilité doit être respecté : il constitue la garantie de la mise en œuvre d’un service public neutre, impartial et à l’abri de toutes formes de pression.

Nos organisations expriment leur soutien plein et entier à Anthony Smith, inspecteur du travail !

 Paris, le 23 septembre 2022

2022.09.23 – Intersyndicale FP – 28 septembre A. SMITH – Inspection du travail
.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;margin-top : 0px;margin-bottom : 0px;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {padding-top : 0px !important;padding-right : 0px !important;margin-right : 1.92%;padding-bottom : 0px !important;padding-left : 0px !important;margin-left : 1.92%;}@media only screen and (max-width:1024px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}@media only screen and (max-width:850px) {.fusion-body .fusion-builder-column-0{width:100% !important;}.fusion-builder-column-0 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}.fusion-body .fusion-flex-container.fusion-builder-row-1{ padding-top : 0px;margin-top : 0px;padding-right : 0px;padding-bottom : 0px;margin-bottom : 0px;padding-left : 0px;}

L’article Communiqué intersyndical – Rassemblement en soutien à Anthony Smith, inspecteur du travail, à Nancy le 28 septembre 2022 est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

Communiqué intersyndical – Réforme de l’assurance chômage : non à la jurisprudence du coup de force !

Infos de la FSU - ven, 23/09/2022 - 10:13
Conférence de presse le 26 septembre à 16h Place du palais Royal devant le Conseil d’Etat

Le 26 septembre aura lieu le dernier acte judiciaire dans le cadre de la lutte contre la réforme 2019 de l’assurance chômage qui avait donné lieu à une forte contestation sociale avec à la clé un véritable feuilleton judiciaire. Le Conseil d’État avait en effet suspendu à deux reprises l’application de la réforme tant les injustices créées par cette réforme étaient criantes. Au final cependant le gouvernement avait réussi à passer en force imposant une réforme toujours aussi défavorable. Tout cela soi-disant au nom de la lutte contre la précarité prétextant que ce n’est pas le patronat qui est fautif en proposant des emplois dégradés mais les chômeurs-ses qui les acceptent !!!

Le 26 septembre, le Conseil d’État s’apprête donc à examiner au fond le dernier recours formé par les organisations syndicales (CGT FSU et Solidaires) contre le décret du 30 septembre 2021 ayant imposé la précédente réforme, sachant que le référé avait échoué au motif que le texte n’était soi-disant pas « manifestement illégal ». Il est donc très peu probable qu’il se déjugeât ce jour, qui plus est dans le contexte actuel.

En effet, à peine la précédente réforme mise en application que le gouvernement, qui n’est jamais à court d’une attaque contre les plus pauvres et fragiles des travailleurs-euses, veut encore durcir le dispositif existant alors que celui-ci a déjà fait perdre à certain-es intermittent-es de l’emploi près de 43 % de leurs indemnités ! Et cela sans même s’embarrasser de l’UNEDIC et des organisations syndicales et professionnelles qui y siègent…. Tout juste seront elles « consultées » ! Allongement du temps de travail sur une durée toujours plus réduite, durcissement des critères d’obtention des allocations chômage, territorialisation de l’indemnisation, renforcement accru des contrôles, la politique du « plein emploi » selon le ministre du chômage O. Dussopt s’entend donc par la disparition progressive des chômeurs-ses !

C’est donc à un nouveau coup de force que le gouvernement se prépare.

A l’occasion de l’examen par le Conseil d’État du dernier recours formé contre le précédent décret-chômage le 26 septembre, les organisations syndicales CGT FSU Solidaires appellent à se rassembler à 16h à Paris place du Palais Royal à Paris à l’occasion d’une conférence de presse.

 Engageons le rapport de force contre la nouvelle réforme de l’assurance chômage !

Et exigeons l’abrogation des réformes antérieures !

Pour une réforme de l’assurance chômage de justice sociale !

com rassemblement chomage 2609

.fusion-body .fusion-builder-column-1{width:100% !important;margin-top : 0px;margin-bottom : 0px;}.fusion-builder-column-1 > .fusion-column-wrapper {padding-top : 0px !important;padding-right : 0px !important;margin-right : 1.92%;padding-bottom : 0px !important;padding-left : 0px !important;margin-left : 1.92%;}@media only screen and (max-width:1024px) {.fusion-body .fusion-builder-column-1{width:100% !important;}.fusion-builder-column-1 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}@media only screen and (max-width:850px) {.fusion-body .fusion-builder-column-1{width:100% !important;}.fusion-builder-column-1 > .fusion-column-wrapper {margin-right : 1.92%;margin-left : 1.92%;}}.fusion-body .fusion-flex-container.fusion-builder-row-2{ padding-top : 0px;margin-top : 0px;padding-right : 0px;padding-bottom : 0px;margin-bottom : 0px;padding-left : 0px;}

L’article Communiqué intersyndical – Réforme de l’assurance chômage : non à la jurisprudence du coup de force ! est apparu en premier sur Fédération Syndicale Unitaire.

Le Mémento 2022-2023 est disponible !

Infos du Snasub - jeu, 22/09/2022 - 10:15

Pour l’obtenir, adressez-vous à la section académique de votre affectation.

Et pour avoir une idée plus précise de son contenu, ci-dessous la table des matières complète.

Mémento-Part9TdM-Web

 

 

Notre dossier syndical de la rentrée 2022 : rémunérations et conditions de vie

Infos du Snasub - jeu, 22/09/2022 - 09:38

(extrait du Convergences 279 – septembre 2022)

Maquette279-Dossier

Retraites : l’attaque présidentielle !

Infos du Snasub - jeu, 22/09/2022 - 09:27

(extrait du Convergences 279 – septembre 2022)

Maquette279-Retraite