CAPA AAE

Ordre du jour :
1/ Approbation du PV du 16 novembre 2017
2/ Mouvement
3/ Liste d’aptitude
4/ Tableau d’avancement
5/ Titularisations
6/ Détachements
7/Questions diverses

Etaient présents pour l’administration :
Madame Thirard,Monsieur Moissette, Monsieur Cuisset, Madame Laugier, Mt  Tavernier, Madame Taverdet, Madame Pery, Madame Mammes, Madame Reillier

Pour les personnels :
SNASUB-FSU : Madame Bècle, Monsieur Ondze, Monsieur Nader, Monsieur Chouchaoui
A&I-UNSA : les commissaires paritaires

Madame Thirard ouvre la séance, un commissaire paritaire AetI est désigné secrétaire adjoint de séance.

Monsieur Ondze lit la déclaration liminaire du SNASUB-FSU (voir ci-dessous)

AI-UNSA lit une déclaration liminaire pour AI- UNSA.)
 

Déclaration préalable des commissaires paritaires du SNASUB-FSU

à la CAPA des AAE du mardi 25 mai 2018

 

Nous tenons à remercier les services de la DAP pour la qualité de leurs travaux. Nous regrettons la difficulté rencontrée du fait de la tenue de notre congrès national qui n’a pas permis de préparer la CAPA avec l’ensemble des élus au même moment.

 

Au niveau national deux points nous interpellent :

  • La mobilité inter académique se réduit d’année en année. Pour preuve en 2018 suite à la CAPN du 20 mars, seulement 350 candidats ont postulés contre 600 il y a 4 ans, ce qui correspond à une baisse de 31 % en 2 ans. Certaines académies comme Montpellier offre 1 seule possibilité d’accueil et aucun poste profilé. Alors que des postes sont proposés immédiatement après la CAPN à BIEP. Cette volonté délibérée de contourner le mouvement national empêche la mobilité des attachés selon des barèmes et des critères communs à une gestion nationale.
  • Le dispositif du PPCR actuellement gelé, laisse les collègues dans l’incertitude sur la volonté réelle de revaloriser les rémunérations des attachés et des autres personnels. Nous continuons d’exiger un véritable plan de rattrapage salarial permettant de récupérer par des mesures ambitieuses notre pouvoir d’achat perdu durant ces dernières années.

 

Concernant l’académie plusieurs réalités nous interpellent :

  • Le manque d’attractivité de l’académie qui perdure d’année en année, des candidats qui auraient pu postuler sur l’intra préfèrent la BIEP au détriment du mouvement annuel. Ne faudrait-il pas envisager un deuxième mouvement en novembre par exemple pour les postes libérés en janvier ?
  • Le nombre de postes vacants après mouvement, 60 cette année.
  • Le nombre de possibilité de promotions en baisse malgré les besoins repérés de l’académie : requalification des postes de gestionnaires qui restent encore nombreux par exemple.

 

Donc un constat renouvelé cette année encore, l’augmentation du nombre des postes profilés par la BIEP, tout au long de l’année, brouille et affaiblit la procédure classique de mutation via la CAPA. Le SNASUB regrette donc l’inflation des postes proposés par ce biais et qui devaient rester exceptionnels.     

 

Enfin, nous réaffirmons notre volonté de travailler sur toutes les questions qui concernent les Attachés avec le Rectorat et continuons à informer, défendre les dossiers, expliquer leur situation aux collègues. Tout cela dans l’intérêt et au service de tous alors que le rôle des CAP est remis en question par le PAP 2022.

 

Les Commissaires paritaires SNASUB-FSU.

 

1/ Approbation des PV des CAPA du 16 novembre 2017

L’approbation duPV est acquise par vote à l’unanimité.

 

Nous n’avons pu être présents lors du groupe du travail réuni le vendredi 18 car notre congrès national se tenait à cette date, par contre nous avons été reçu mercredi 10 mai par Monsieur Cuisset afin d’étudier certaines situations particulières concernant la LA, le TA, et le mouvement.

 

2/ Mouvement

Pour cette année, 15 des 29 candidatures ont été satisfaites.

Après les opérations de mutations, 37 postes de gestion matérielle sont à pourvoir, 11 postes en service administratif, 14 postes de non gestionnaire

Ces postes seront pourvus en parti par la liste d’aptitude, les sortants de concours, les sortants des IRA.

3/ Liste d’aptitude

9 possibilités de promotion pour 92 candidatures.

Le barème et la nature du poste occupé sont les critères déterminant d’obtention. Sur les 9 possibilités, 6 collègues l’ont été en EPLE (dont 1 LC de l’an dernier), 1 dans le Supérieur et 2 dans les services (dont 1 LC de l’an dernier).

Il n’a pas été établi de liste complémentaire cette année.

Voir le tableau statististiques des LA

4/ Tableau d’avancement

Pour la promotion d’attaché principal, 6 possibilités pour 18 demandes. La répartition est la suivante : 4 EPLE, 1 dans le supérieur et 1 en service.

Voir le tableau des statistiques du TA APAENES

5/ Titularisations
7 stagiaires seront titularisés en septembre 2018, 1 a un renouvellement de stage, 3 seront titularisé en novembre 2018 et 1 est en cours d’examen.

6/ Détachements
4 demandes de renouvellement en détachement (dont 2 enseignants) sont acceptés dans le corps des AAE.

9 demandes d’intégration sur 10 (1 attaché territorial, 7 enseignants et 1 fonction publique hospitalière) ont un avis favorable ou très favorable. 

4 demandes d’accueil en détachement sur 3 (3 enseignants et 1 attaché territorial) sont acceptées.

5 demandes de détachement sur 11 (8 enseignants, 3 cadres hors EN), ont un avis favorable.

7/Questions diverses

Pas de question diverse

Les Commissaires Paritaires

PDF iconbarèmes promotions 2018