CTSA

Etaient présents pour la FSU Mme Boukemla (rectorat) M. Bureau (Dsden77) M. Mahieux (Dsden93)

Déclaration liminaire FSU

Après avoir été loués pour leur sens de l’intérêt général et leur efficacité durant le pic de la crise épidémique, les agents de la fonction publique figurent parmi les grands oubliés du plan de relance gouvernemental.
Dans la continuité de sa décision de maintenir le gel de la valeur du point d’indice, on nous confirme la volonté de maintenir et poursuivre les mêmes politiques régressives d’avant le confinement. Ce sont près de 20% de perte de pouvoir d’achat de la valeur du point d’indice que nous avons subi depuis l’an 2000.
La situation épidémique appelle des politiques cohérentes et des moyens à la hauteur. Il est absurde et dangereux de maintenir le jour de carence au risque de pousser les agents ayant des symptômes à continuer de venir travailler pour ne pas perdre de l’argent. Il est inacceptable que les coûts personnels du télétravail et les frais d’entretien des équipements de protection ne fassent pas l’objet de mesures compensatoires pour les agents concernés tout comme il est inconcevable que l’imputabilité professionnelle de la COVID19 ne soit toujours pas reconnue pour les agents tombés malade alors que présents à leur poste de travail.
La FSU avec la CGT et Solidaire, appellent à la mobilisation le jeudi 17 septembre, entre autre, sur ses différent points.
Nous déplorons l’examen tardif de la circulaire sur Télétravail à Créteil, nombreuses sont les académies à avoir prévu la liaison avec la rentrée au 1er septembre dans la situation sanitaire actuelle. Nous interviendrons sur différents points de la circulaire générale COVID et sur la circulaire du télétravail.
Lors d’une CAPA de juillet, l’administration avait répondu à notre demande d’informations sur notre attente de publication de la circulaire sur les modalités de versement de la prime Covid et sa mise en paiement. Il nous avait été dit la difficulté de mettre tout ça en œuvre sur juillet, mais que ce serait fait en aout, au pire en septembre… A ce jour il n’y a toujours pas de circulaire et, à notre connaissance des paiements ont été effectués très à la marge. Nous exigeons la publication de cette circulaire et le paiement de cette prime Covid, versée depuis plusieurs mois dans d’autres académies aux collègues qui ont été écartés sans raison .
Nous demandons la constitution rapide, de groupes de travail pour l’organisation et la prise en compte du retour d’expérience de la crise sanitaire, structurer les actions de prévention sur la base de l’évaluation des risques professionnels, préciser le rôle des pôles de l’académie, des ISST… et répondre aux enjeux de la médecine de prévention conformément aux OSM 2020-2021
Sur la question de la construction du futur rectorat, nous avons appris par la SRIAS IDF, qu’à ce jour aucune action ni demande n’avait été faite par le rectorat pour le financement d’un RIA. Cela fait plusieurs années que nous abordons le sujets dans diverses commissions de l’académie sans autre succès qu’un relatif intérêt instantané de l’administration, sans, pourtant, aucune suite…
L’enjeu est pourtant conséquent, puisqu’il permettrait la complète prise en charge du financement et de l’entretien de tous les éléments relatifs à la restauration par la DGAFP. C’est une garantie pour les agents d’obtenir une restauration (nous avons un historique local qui nous donne raison) et permettrait un investissement financier plus important en faveur du reste de la structure.
Lors du confinement, la fermeture des RIE, RA, RIA etc… Ont laissés les agents sans restauration. Il était prévu, pour les agents concernés, une indemnité compensatrice. Nous demandons si elle a été versée et dans ce cas un bilan.

On été abordés la circulaire pour les services sur les modalités de fonctionnements avec la pandémie et la circulaire sur le télétravail.
Nous avons réussi à faire intégrer certains points de nos revendications : laisser en partie à l'appréciation des chefs de services et aux agents la possibilité de déterminer le nombre de jour télétravaillés. Cela se traduit par le passage de 1 à 2 jours au bout d'un an sur la circulaire 2019-2020, à 2 à 3 jours au bout d'un an.
Nous avons obtenu également le rappel au droit à la déconnexion. Alors que cela ne semblait pas poser de problèmes à l'administration, n'a pas été retenu notre proposition relative à la possibilité d'une saisine auprès du N+2 ou du SG en cas de refus d'une demande de télétravail. Nous avions également demandé possibilité d'accès au télétravail pour les AS et secrétaires médicales le cas échéant mais elles n'apparaissent pas spécifiquement dans la circulaire.
Un point a été fait sur l'organisation exclusive des services dans le rectorat surtout sur la partie des travaux d'aménagement des bâtiments A et B et sur la construction du nouveau rectorat. Nous avons demandé que les projets soient mis en ligne sur le site pour être consultés par l'ensemble des agents concernés (dsden94, crous...) car l'expo de photos du projet n'est visible qu'au rdc du bâtiment A du rectorat.
Mme Heyries, nouvelle SGA sur le service de modernisation informatique et immobilier a présenté les étapes du projet et annoncé lancer les débuts de la recherche pour la création d'un restaurant inter- administratif. Nous ne pouvons que nous réjouir de cette nouvelle, cela fait 3 ans que nous le demandions et que nous agissons dans ce sens à la section inter-ministérielle d'action sociale d'Ile de France.

Nous avons fait diverses interventions sur des questions diverses et avons obtenu entre autre la prise en compte de l'indemnité repas par recensement des agents durant le confinement et post confinement, le remboursement est en cours. C'est lié à la fermeture des RIA, RA et RIE.