Ouvrir davantage les bibliothèques universitaires avec des moyens, des professionnels et de réelles compensations pour les personnels : pourquoi pas ?

Mais avec des personnels non qualifiés, des services dégradés et des espaces restreints, c’est NON !
 

 

Madame la Ministre, nous, personnels des bibliothèques, attachés au service public et à la qualité de notre offre documentaire, tenons à réaffirmer que :

Madame la Ministre, nous, personnels des bibliothèques, attachés au service public et à la qualité de notre offre documentaire, tenons à réaffirmer que :

  • nous ne sommes pas opposés, par principe, à toute extension des horaires d’ouverture des bibliothèques universitaires qui sont des services publics fondamentaux d’éducation, de formation, de recherche et de culture, mais rappelons que les BU sont déjà les services les plus ouverts sur les campus ;
  • nous aurions même pu y être favorables, avec les moyens correspondants, dans les établissements ou les sections où, dans un constat partagé avec les représentants des personnels, il aurait été évident que cela répondait à un besoin social.
  • Mais nous refusons toute extension des horaires d’ouverture dans le cadre que vous nous proposez, avec des moniteurs étudiants, non qualifiés, jetables et corvéables à merci, des services dégradés et/ou des espaces restreints. Ce n’est pas notre conception des missions de service public des bibliothèques universitaires.

 

Madame la Ministre, si vous voulez réellement améliorer les services offerts par les BU, augmentez d’abord les financements pour porter l’offre documentaire au niveau des standards internationaux ; et si vous considérez que, pour répondre à leurs missions, les bibliothèques universitaires doivent ouvrir davantage, créez les postes de titulaires nécessaires, abondez les budgets en conséquence et proposez aux personnels des compensations attractives pour que ces extensions ne se fassent pas aux dépens de leur qualité de vie. La valorisation du service public ne peut passer que par une valorisation des personnels.
 
Mais, Madame la Ministre, ouvrir davantage, juste pour « l’affichage », nous, personnels des bibliothèques, attachés au service public et à la qualité de notre offre documentaire, nous nous y opposons !

Signez la pétition

 

Premiers signataires :

Annick BOHN (Bibliothécaire assistant spécialisé, BNU Strasbourg, commissaire paritaire), Béatrice BONNEAU (Conservateur, Bibliothèque publique d’information, commissaire paritaire), Léonard BOURLET (Conservateur, Bibliothèque nationale de France, commissaire paritaire), Isabelle CALVET (Bibliothécaire assistant spécialisé, SCDU Paris 1, commissaire paritaire), Delphine COUDRIN (Conservateur, Direction de la documentation de Bordeaux, commissaire paritaire), Anne DE MAUPEOU (Bibliothécaire, SCDU Littoral, commissaire paritaire), Véronique FEBVRET (Magasinier, SCDU Lyon 3, commissaire paritaire), Valérie GREGOIRE (Magasinier, SCDU Picardie, commissaire paritaire), Isabelle HEILIGENSTEIN (Magasinier, SCDU Strasbourg, commissaire paritaire), Matthieu JOSEPH (Magasinier, BIU Santé de Paris Descartes, commissaire paritaire), Marina JOSIPOVIC (Magasinier, SCD Franche-Comté, BU Belfort, commissaire paritaire), Bruno LEVEDER (Secrétaire général du SNASUB-FSU), Jean-charles MAROILLE (Bibliothécaire assistant spécialisé, SCDU Rennes2, commissaire paritaire), Florence POURADIER (Bibliothécaire assistant spécialisé, BU La Rochelle, commissaire paritaire), Catherine REVEST (Conservateur, Bibliothèque publique d’information), Céline RIDET (Bibliothécaire, SCDU Aix-Marseille, commissaire paritaire), Bettina SCHMITT-CORDOVA (Bibliothécaire assistant spécialisé, SCDU Pau et Pays de l’Adour, commissaire paritaire), Inès SOULA (Bibliothécaire assistant spécialisé, SCDU Paris 3, commissaire paritaire), Christine STOTZENBACH (Conservateur général, SCDU Paris-Est Marne-la-Vallée), Denise TASSIUS (Bibliothécaire assistant spécialisé, SCDU Antilles, commissaire paritaire), Elodie TERRACOL (Bibliothécaire assistant spécialisé, SCDU Lyon 1, commissaire paritaire), Valérie VAYSSIERE-GASPARD (Magasinier, BIU Montpellier, commissaire paritaire), Christian VIERON-LEPOUTRE (Bibliothécaire, SCDU Franche-Comté, commissaire paritaire), Julie WALLART (Magasinier, SCDU Lille 1, commissaire paritaire), Sonia ZAMORD (Bibliothécaire assistant spécialisé, Bibliothèque de l’INSEE, commissaire paritaire)